Interview-MrWei-Ing-Chou-large

Un rêve chinois

Ting Hsin a établi des partenariats clefs afin de suivre les tendances de consommation en constante évolution et renforcer ainsi son assise sur le marché chinois des boissons.

Ting Hsin International Group est un acteur majeur du marché chinois de l'agro-alimentaire et des boissons. En 2011, le chiffre d'affaires du groupe s'élevait à 7,9 milliards de dollars, soit une augmentation de près de 18 % par rapport à 2010. Depuis son entrée sur le marché de la Chine continentale au début des années 1990, Ting Hsin a connu une croissance spectaculaire. Aujourd'hui, le groupe est présent sur le marché des nouilles instantanées, des boissons, de l'huile alimentaire, de l'immobilier et dela logistique. Selonles études de marché, les parts de marché de la société pour le thé prêt-à-boire et l'eau embouteillée s'élèvent respectivement à 50,1 % et 19,6 %. Pour ce numéro d'InLine, nous nous sommes entretenus avec M. Wei Ing-Chou, Président et CEO de Ting Hsin International Group, pour en savoir plus sur le succès de l'entreprise et sur ce qu'il pense de l'industrie chinoise des boissons.

 

Pouvez-vous nous retracer l'histoire de votre société ? Comment est-elle née ? Qu'est-ce qui vous a permis de développer et de faire évoluer votre modèle économique ?

 

Ting Hsin International Group a été créé par mon père à Taïwan, dans la région de Chunghua, dans l'ouest de l'île, à la fin des années 1950. La société produisait alors de l'huile alimentaire et végétale. Bien qu'originaires de Taïwan, nous nous sommes très tôt tournés vers le marché de la Chine continentale. En 1988, nous avons lancé nos premières études de marché en Chine continentale, avant de devenir ensuite l'une des plus grandes entreprises non continentales à investir en Chine. Au début des années 1990, Ting Hsin a commencé à produire des snacks. Puis nous nous sommes lancés sur le marché des nouilles instantanées en 1991. Commercialisées depuis août de la même année, les premières nouilles instantanées Master Kong (également connues sous le nom chinois de Kangshifu) ont lancé la mode des nouilles instantanées sur le marché continental chinois. Depuis, la production annuelle de nouilles instantanées Master Kong a été multipliée par 146 en huit ans. En 1995, Ting Hsin a étendu son activité à la pâtisserie et aux boissons. En 2001 à Hangzhou, la société a créé Wei Chuan Foods Corporation. Cette dernière produit et distribue des jus de fruits, des jus de légumes et des yaourts à boire. Les alliances stratégiques conclues avec les sociétés japonaises Kagome et Itochu, associées à un nouvel apport de fonds, ont renforcé notre développement sur le marché des jus de légumes.

 

En novembre 2011, nous avons conclu une alliance stratégique avec PepsiCo, qui a marqué le début de notre développement sur le segment des boissons gazeuses en Chine. Cela fait maintenant vingt ans que nous sommes présents sur le marché chinois. Au cours de ces deux décennies, nous avons bénéficié d'une croissance annuelle de 30 % en moyenne. Un résultat remarquable et dont chaque employé peut être fier.

 

Je crois que le succès de Ting Hsin s'explique en grande partie par le développement méthodique de notre activité et par nos efforts conjoints pour exploiter tout le potentiel de nos ressources disponibles. Un vieux proverbe chinois dit qu'il ne faut pas avoir les yeux plus gros que le ventre. Nous pensons sincèrement garder nos objectifs en ligne de mire et être fidèles à notre vision, quelles que soient nos activités.

 

Selon vous, quels sont les défis que votre entreprise doit relever aujourd'hui ?

 

La Chine est l'un des marchés qui connaît la plus forte croissance au monde pour les boissons gazeuses, notamment depuis ces dix dernières années où le taux de croissance a dépassé les 20 %. Fin 2011, la production chinoise de boissons, à l'exclusion de la bière et des produits laitiers liquides, a atteint un nouveau record, avec un million de tonnes, soit une croissance de 25,8 %. Le marché chinois est déjà le plus grand marché mondial des boissons, devant les États-Unis.

 

Je pense que les principaux défis à relever sont au nombre de trois.

 

Tout d'abord, les prix des matières premières ont considérablement augmenté ces dernières années en Chine. La hausse des coûts des matières premières, des matériaux d'emballage, de la consommation d'énergie, de la main-d'œuvre et de la production a entraîné une diminution des marges. En raison de cette pression inflationniste,

nous devons continuer à optimiser notre fonctionnement, améliorer la gestion de la chaîne d'approvisionnement, affiner nos technologies de production, ajuster et contrôler nos coûts unitaires et préserver une marge brute stable. Chaque centime dépensé dans la production d'une bouteille PET compte, quels que soient le coût des matières premières ou le fonctionnement de la ligne d'embouteillage. Les économies réalisées sont énormes, surtout lorsque le volume de production dépasse le million d'unités.

 

Ensuite, de nombreux producteurs de boissons gazeuses ont lancé de nouveaux produits et développé leurs parts de marché sur ce secteur qui connaît un essor rapide. En raison de la demande plus importante de produits finaux variés, l'éventail des technologies à fournir s'élargit. Nous devons donc introduire de la flexibilité dans notre système de production, afin d'être toujours réactifs face à l'évolution des tendances. Nous serons donc peut-être amenés à adapter les lignes d'embouteillage existantes, à acquérir de nouveaux équipements ou à procéder à des ajustements pour améliorer l'efficacité dela ligne. Toutcela pourrait nous permettre de bénéficier d'un retour sur investissement plus important sur nos lignes d'embouteillage.

 

Enfin, les habitudes de consommation des Chinois évoluent. Jusqu'à présent, les gens buvaient parce qu'ils avaient soif. Aujourd'hui, les boissons gazeuses suivent la tendance mondiale en faveur des boissons saines et naturelles. Entraîné par la demande de thés sains, le thé prêt-à-boire est devenu l'une des catégories qui connaît la plus forte croissance depuis quelques années. Le chiffre d'affaires total du thé prêt-à-boire a atteint plus de 1,23 milliard de dollars en 2010 et la consommation devrait continuer à augmenter au cours des cinq prochaines années. Les Chinois sont de grands buveurs de thé, depuis toujours. Le thé ne régule pas seulement l'organisme, il a également de nombreuses propriétés médicinales et médicales. Sa popularité est donc très grande chez les personnes âgées comme chez les plus jeunes.

 

Qu'attendez-vous de vos fournisseurs ? Quelle a été la valeur ajoutée de Sidel pour Ting Hsin ?

 

Nous attendons beaucoup de nos fournisseurs, surtout dans ces domaines : qualité de service, gestion de projet, délais de livraison, efficacité des lignes, fiabilité des performances des lignes... Les temps d'arrêt de production ont des répercussions immédiates sur notre rentabilité. C'est pour cette raison que nous choisissons très soigneusement nos partenaires.

 

À ce jour, Sidel a installé près de 100 lignes Combi eau et environ 30 lignes aseptiques dans les usines d'embouteillage Ting Hsin, réparties sur tout le territoire chinois. Chaque projet a fait l'objet d'un suivi rigoureux et tous les problèmes ont été rapidement réglés. Sidel sait aussi rester très flexible pour nous aider à réagir rapidement à l'évolution des conditions du marché et des habitudes de consommation.

 

Sidel est le fournisseur privilégié d'un grand nombre de nos projets en raison de son solide processus de gestion de projet et de la démarche globale que l'entreprise adopte pour répondre à nos besoins. De l'étude de nos besoins à la conception de notre ligne de production, Sidel nous aide à exploiter tout le potentiel de nos investissements.

 

Lors d'un récent projet d'allègement, Sidel a permis à Ting Hsin d'économiser 25 000 tonnes de matières premières, soit 250 millions de yuans.

 

Ting Hsin a récemment conclu une alliance stratégique avec PepsiCo China. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce partenariat ?

 

En signant un accord d'alliance stratégique avec PepsiCo en novembre 2011, Ting Hsin est devenu une franchise d'embouteillage pour PepsiCo en Chine. Nous avons pris en charge la production, la vente et la distribution des sodas PepsiCo et de la boisson isotonique Gatorade sur le marché chinois.

 

La valeur ajoutée de cette alliance est très forte pour nos deux sociétés. PepsiCo occupe le deuxième rang mondial du marché des boissons gazeuses. Conformément à notre plan de développement à long terme, l'alliance stratégique nous donne l'opportunité de profiter d'une plateforme de développement plus large sur le marché chinois des boissons. Nous pouvons maintenant nous développer sur le marché des boissons gazeuses. PepsiCo peut pour sa part profiter du large réseau de distribution agro-alimentaire de Ting Hsin pour gagner en popularité sur le marché de consommation chinois.

 

Ensemble, nous offrons au consommateur chinois certaines des boissons les plus populaires, comme Pepsi-Cola et le thé prêt-à-boire Master Kong.

 

Comment qualifieriez-vous votre partenariat avec Sidel ?

 

Ting Hsin et Sidel travaillent ensemble depuis 2005. En sept ans, nous avons tissé une relation de travail solide et stable. Je ne considère pas Sidel seulement comme un fournisseur, mais comme un partenaire stratégique dans notre chaîne de valeur. Notre étroite collaboration a déjà eu des résultats positifs.

 

Grâce à sa grande expérience dans l'industrie du conditionnement des liquides alimentaires, Sidel nous apporte un précieux soutien dans le développement technologique de nos lignes d'embouteillage. Sidel nous aide non seulement à suivre les nouvelles technologies mais nous fait aussi bénéficier de sa grande expérience et de ses solides connaissances et techniques qui garantissent la fluidité et l'efficacité de notre processus de production.

 

Nous travaillons en étroite collaboration avec Sidel sur chaque projet, à commencer par le développement de l'emballage pour trouver la bonne solution pour nos lignes d'embouteillage. Cette relation ne s'est pas construite en un jour. Elle a évolué au fil du temps, des projets et de nos efforts conjoints. Il y a aujourd'hui une grande confiance mutuelle et une bonne compréhension entre nos deux sociétés.

 

À votre avis, à quoi ressemblent les services de l'avenir ?

 

Ting Hsin a beaucoup élargi ses activités ces dernières décennies, en construisant de nouvelles usines dans différentes villes et en investissant dans de nouvelles opportunités. La hausse des coûts est cependant un enjeu de plus en plus important. Nous devons donc obtenir un meilleur retour sur investissement et cibler notre action de façon à ce que chaque initiative génère le retour souhaité. Sur nos lignes d'embouteillage, nous mettons tout en œuvre pour assurer le fonctionnement optimal de chaque ligne et de chaque équipement en toutes circonstances : nous voulons intégrer des outils d'amélioration pour nous aider à renforcer le taux d'utilisation de chaque ligne de produit.

 

Nous pensons que Sidel continuera à se développer pour devenir un fournisseur pleinement intégré, qui proposera des solutions globales à ses clients tout au long du cycle de vie des produits. Il est essentiel de resserrer notre coopération. En explorant des modes de collaboration innovants, nous pourrons avancer ensemble et construire un futur où nous pourrons développer nos activités, exploiter les opportunités et relever ensemble les défis du marché.