8.3.25

Reuse + Recycle

Promouvoir l’utilisation et le recyclage des emballages en PET aux États-Unis et au Canada, telle est la mission de NAPCOR. Une mission de taille!

Fondée en 1987, NAPCOR (National Association for PET Container Resources) fédère les industriels de la filière des emballages en PET aux États-Unis et au Canada.


L'association a pour missions de promouvoir les emballages en PET, de déjouer les obstacles qui empêchent leur utilisation, de faciliter leur recyclage et de devenir leur défenseur officiel dans le cadre des questions d'environnement et de développement durable.


Ses adhérents, dont le nombre augmente régulièrement (42 en août 2010), se répartissent en quatre grandes catégories: les fabricants de résine PET, les fabricants de bouteilles et de pots en PET, les fabricants de film et de produits thermoformés en PET ainsi que leurs fournisseurs.


Le PET et le recyclage ont beau être une seconde nature pour bon nombre d'entre nous, il n'en reste pas moins que NAPCOR joue un rôle essentiel aux États-Unis et au Canada en défiant les obstacles et les préjugés liés au PET et à ses propriétés. Dennis Sabourin, directeur général, explique: «En présentant le PET comme un emballage écologique de prédilection, nous nous heurtons inévitablement à de nombreux obstacles. C'est quotidiennement que nous combattons les idées reçues selon lesquellesle PET serait une menace pour la santé publique. Certaines études prétendent en effet que le PET libère des produits chimiques, qu'il s'agit d'un phtalate possédant des effets perturbateurs endocriniens et que l'eau en bouteille PET contient de l'antimoine. Or, rien de tout cela n'est vrai, et un énorme travail nous attend pour en finir avec ces mythes et libérer le PET de cette pierre l'achoppement.»


L'une des principales actions menées par NAPCOR consiste à inciter le gouvernement américain à instaurer une politique publique en faveur de l'utilisationdes produits recyclés. «Si le recyclage et l'utilisation de produits recyclés faisaient l'objet d'une politique publique aux États-Unis, nous ne serions pas confrontés aux difficultés que nous rencontrons actuellement, constate Dennis Sabourin. Seule une forte politique publique peut donner un nouvel élan aurecyclage des déchets domestiques.»


L'association NAPCOR innove une série de projets pour améliorer le taux de recyclage et stimuler le marché du PET.Elle travaille notamment en étroite collaboration avec l'APR (Association of Postconsumer Plastic Recyclers) pour apporter des changements au sein de l'industrie.


NAPCOR cherche à promouvoir le recyclage des emballages thermoformés,un secteur du PET en pleine croissanceet qui comprend de nombreux emballages (doubles coques, coupelles, barquettes,couvercles, etc.). L'association arécemment annoncé un projet d'envergure avec la SPI (Society of thePlastics Industry). Dennis Sabourin en explique le principe: «Nous sommes en quête de propositions de la part d'opérateurs de recyclage souhaitant mettre en oeuvre un programme de collecte et de traitement des emballages thermoformés en PET. Que ce soit aux États-Unis ou au Canada, les produits thermoformésen PET occuperont bientôt une grande place dans la chaîne de recyclage duplastique. C'est donc à point nommé que cette aide de 100 000 dollars sera accordée aux opérateurs de recyclage pouvant attester de programmes de recyclage efficaces pour les produits en PET thermoformés.»


Parallèlement, NAPCOR s'est associée au Conseil canadien du commerce de détail pour introduire un nouveau protocole de test afin de déterminer l'impact des étiquettes et des colles sur le PET. «Ce problème concerne les colles appliquées sur les étiquettes, explique Dennis Sabourin. Elles sont souvent tellement fortes qu'on ne peut les retirer, empêchant ainsi le recyclage de l'emballage. En éliminant cet obstacle, nous augmenterons considérablement la quantité d'emballages thermoformés en PET éligibles au recyclage.»


NAPCOR s'est par ailleurs récemment engagée dans la lutte contre l'augmentation des agents biodégradables dans les emballages - des produits que les fabricants ont adoptés pour permettre à leurs produits de «disparaître» progressivement dans les décharges. Perçue comme une alternative écologique efficace, cette idée de dégradation est pourtant loin de faire l'unanimité dans l'industrie du PET. «Nous nous refusons à suivre cette tendance, commente Dennis Sabourin. Notre objectif est de préserver les molécules des emballages en PET afin de pouvoir les réutiliser. Ces additifs biodégradables ont un impact négatif sur la recyclabilité des emballages. C'est pourquoi nous mettons en garde contre leur utilisation.»


Pour le PET, sa promotion, son utilisation et son recyclage, NAPCOR estune voix qui compte aux États-Unis et au Canada. À travers ses initiatives et ses partenariats, NAPCOR contribue à assurer l'avenir des emballages PET.