Storm-large

LE CALME APRES LA TEMPETE

QUAND LES CLIENTS THAILANDAIS DE SIDEL ONT DU FAIRE FACE AUX PIRES INONDATIONS DE CES DERNIERES ANNEES, LA PROXIMITE ET L’ASSISTANCE RAPIDE DE SIDEL ONT APPORTE UN PEU DE RECONFORT DANS CE CONTEXTE DE CRISE

Les entreprises insistent souvent sur l'importance de la proximité. Et il arrive parfois que la réalité prouve à quel point la proximité et la réactivité peuvent être vitales. Les récents évènements en Thaïlande en sont malheureusement un nouvel exemple.

 

L'année dernière, à la fin du mois de juillet, en pleine mousson, la Thaïlande a été touchée par de terribles inondations qui ont duré plusieurs mois, jusqu'à l'automne, voire jusqu'à l'hiver dans certaines régions. Ce fut l'une des pires catastrophes naturelles du pays. D'après les estimations de la Banque mondiale, ces inondations auront coûté près de 45 millions de dollars à la Thaïlande, ce qui fait de ces inondations la catastrophe naturelle la plus coûteuse de tous les temps.

 

L'industrie manufacturière a été particulièrement touchée et les clients de Sidel ne font pas exception. Au total, cinq usines, dont dix-huit souffleuses Sidel, ont été endommagées. Les équipes locales de Sidel se sont alors immédiatement rendues sur place pour analyser la situation de chaque usine et donner rapidement toutes les recommandations nécessaires. L'équipe centrale de Sidel basée en France a également apporté son aide pour garantir l'efficacité de l'intervention.

 

En fonctionnement depuis un an et déjà victime d'une catastrophe naturelle

 

En fonctionnement depuis un an seulement, l'entreprise Petpak Co., basée à Ayutthaya dans le centre de la Thaïlande, a appris à ses dépens ce qu'est une catastrophe naturelle. L'usine, qui fournit des bouteilles vides à des clients importants, a en effet dû interrompre sa production pendant près de six mois.

 

Les arrêts de production sont certes une mauvaise nouvelle pour les fournisseurs de boissons mais aussi pour la population locale. Tandis qu'en pareille situation, elle a plus que jamais besoin d'eau embouteillée. « Pendant les inondations, les systèmes d'assainissement des maisons ne sont plus en état de fonctionner, ce qui est problématique pour les personnes qui préfèrent rester chez elles, » explique Suphap Vongjinda, Managing Director de Petpak Thaïlande. « Avoir accès à l'eau potable est particulièrement vital dans ce genre de situations, pour boire évidemment mais aussi pour toutes les choses du quotidien comme cuisiner ou se laver. »

 

C'est donc dans ces circonstances exceptionnelles que l'expertise de Sidel a vraiment joué son rôle. Dès que le niveau de l'eau a suffisamment baissé pour permettre l'accès au site, Sidel a envoyé une équipe spécialisée, composée de responsables et de techniciens, pour analyser en détails les équipements de Petpak.

 

Afin de redémarrer la production le plus rapidement possible, Sidel s'est appuyé sur son expertise technique pour définir et traiter les priorités, à commencer par la liste complète des pièces de rechange nécessaires. Petpak put ainsi remettre ses lignes en état beaucoup plus rapidement et être à nouveau opérationnelle en l'espace de cinq mois.

 

Une fois la remise en état terminée, Petpak a pu compter sur les mêmes conditions et les mêmes niveaux de performances qu'avant les inondations. « Le retour à la normale était très important. Malgré les conditions difficiles et le fait que plusieurs de leurs clients aient été touchés par les inondations, les équipes terrain de Sidel ont vraiment fait de leur mieux pour nous aider à nous remettre de cette situation difficile. »

 

Afin de limiter autant que possible les dégâts de futures crues, le Rojana Industrial Park, où l'entreprise Petpak est située, a décidé d'ériger un nouveau mur anti-inondation en palplanche autour de la zone concernée. Les travaux ont commencé en avril 2012 pour se terminer en octobre de la même année.

 

 

Petform fait aussi partie des clients de Sidel touchés par les inondations. L'entreprise, filiale d'Indorama Ventures Public Company Limited et joint-venture avec Serm Suk Public Co Limited, fabrique des bouteilles PET pour de grands clients internationaux implantés en Thaïlande. Après les inondations, les équipes Petform et Sidel ont travaillé en étroite collaboration pour évaluer les risques et estimer l'ampleur des dégâts. Inline s'est entretenu avec Anil K. Kohli, Vice President de Petform, sur ces inondations et sur ce qui a été mis en place depuis pour protéger les usines de futures catastrophes.

 

En 2011, la Thaïlande a subi les pires inondations de son histoire récente. Quelles ont été les conséquences chez Petform ?

 

Dans la nuit du 23 septembre 2011, les inondations ont détruit le mur de soutènement qui entourait le site. Nous avons alors fermé toutes nos usines et coupé l'électricité, conformément aux consignes de sécurité de l'entreprise. Le niveau de l'eau a continué à monter et nous avons finalement arrêté d'essayer de pomper l'eau le 26 septembre. A cette date, le site était officiellement fermé et sa surveillance confiée aux agents de sécurité. Le 29 septembre, l'eau a atteint la hauteur record d'un mètre et demi environ et n'est pas redescendue avant la première semaine de novembre. Une partie de notre équipement a évidemment été endommagé mais les travaux de remise en état n'ont pu démarrer que le 17 novembre. Lorsque toute l'eau a pu être pompée de l'usine de soufflage.

 

Quelles ont été les premières étapes mises en place avec Sidel après les inondations ?

 

Sidel nous a aidés à évaluer les dégâts, d'après le niveau atteint par l'eau et la durée de l'inondation dans un premier temps. Ils ont également envoyé des experts sur place dès que le niveau de l'eau est repassé à 0,5 mètre environ, alors même que les opérations de nettoyage étaient toujours en cours. Sidel s'est servi de toutes les informations recueillies pour nous fournir des recommandations détaillées et nous conseiller sur les travaux de remise en état.

 

Des solutions préventives ont-elles été mises en œuvre pour protéger le site en cas de nouvelles inondations ?

 

Autour de notre site de Lopburi, nous avons construit un mur anti-inondations haut de trois mètres et profond de sept mètres pour prévenir tout dégât potentiel. Toute la périphérie est également équipée d'une canalisation en béton et d'une station de pompage pour évacuer l'eau en dehors des locaux. De plus, depuis l'inondation de 2011, Petform, en partenariat avec Indorama Ventures, a décidé de répartir ses produits dans plusieurs usines. Les travaux de construction touchent à leur fin à Rayong, usine destinée aux préformes, et à Korat, usine destinée aux bouteilles PET. La production devrait démarrer en octobre 2012 sur ces deux sites.

 

Quelle valeur Sidel vous a-t-il apportée lors de ces évènements ?

 

Sidel et Petform ont travaillé main dans la main pour coordonner et suivre l'approvisionnement en pièces de rechange et en machines, qui provenaient de différentes sources. C'est grâce au travail d'équipe avec Sidel que nous avons pu obtenir tout ce dont nous avions besoin. Il faut également saluer le management de Sidel qui a montré sa détermination à mener à bien ce projet difficile.