NW-Europe-large

Nestlé Waters - Europe

NESTLÉ WATERS INVITE SIDEL À DÉCOUVRIR SA STRATÉGIE NCE TPM ET OUVRE AINSI LA VOIE A DES SOLUTIONS AVANT-GARDISTES.

Le concept innovant de Total Productive Maintenance, abrégé en TPM, a été mis en place pour la première fois par Toyota dans les années 1970 avec un objectif : améliorer les performances des équipements de production en accordant plus d'importance àla maintenance. L'idéede base est simple : maintenance efficace rime avec performance et qualité.

 

L'approche TPM repose sur trois principes clés. Tout d'abord la maintenance autonome : en connaissant mieux la machine, l'opérateur peut prendre en charge certaines tâches de maintenance et réparations mineures sans l'aide d'un technicien. Le deuxième principe : la maintenance préventive, qui consiste à anticiper les problèmes éventuels en prenant des mesures proactives. Le troisième principe : l'amélioration continue, qui permet d'améliorer en permanence la fiabilité de la machine.

 

Nouvelle dimension pour la TPM

 

Depuis une dizaine d'années, l'aspect management occupe une plus grande place dans l'approche TPM : c'est pourquoi on parle désormais de Total Productive Management. Très similaire à la TPM traditionnelle, ce nouveau concept accorde toutefois plus d'importance à la qualité du produit, à la sécurité et àla logistique. Etgrâce aux gains de productivité facilement mesurables qu'elle permet, elle est de plus en plus populaire dans l'industrie des boissons. Nestlé emploie par exemple sa propre méthode : l'approche NCE TPM, Nestlé Continuous Excellence with Total Performance Management.

 

Depuis la mise en place de cette méthode sur son site pilote d'Acquavera, Nestlé Waters a déjà étendu ce programme à 15 autres sites. En octobre dernier, le groupe a d'ailleurs invité Sidel à une présentation sur leur vision globale de l'approche NCE TPM. Des ingénieurs et des experts des services Sidel, spécialisés aussi bien en soufflage et en remplissage qu'en étiquetage et en convoyage, y étaient conviés.

 

Le concept Poka yoke

 

Nestlé Waters a déjà appliqué ses initiatives NCE TPM à ses process de production à plusieurs niveaux et prévoit de continuer sur cette lancée. L'entreprise utilise par exemple des carters transparents qui facilitent l'accès aux équipements et simplifient les contrôles etla lubrification. Cetteresponsabilité essentielle incombe désormais à l'équipe de production qui, grâce à une autonomie plus grande, peut par exemple réaliser elle-même les opérations de Nettoyage Inspection Graissage (Clean Inspect Lubricate, CIL). En participant activement à l'identification des problèmes, la maintenance autonome vient compléter la maintenance préventive, qui permet d'analyser, de comprendre et d'éliminer les défaillances. L'entreprise accompagne également ses employés pour leur permettre d'effectuer les tâches de maintenance de base avec un maximum d'efficacité. Pour réduire les temps de changement de format et les risques d'erreurs, Nestlé Waters a par exemple mis en place plusieurs outils faciles d'utilisation, tel que lepoka yoke, terme japonais utilisé dans le domaine de la fabrication et qui désigne l'élimination des défauts par la prévention, la correction et la sensibilisation aux erreurs humaines lorsqu'elles se produisent. Chez Nestlé Waters, les pièces des machines respectent également un code couleur. Ce dernier permet d'identifier plus facilement les pièces associées à l'emballage et les paramètres des machines.

 

À l'avenir, Sidel pourra également jouer un rôle clé dans cette nouvelle approche. En comprenant les ambitions de la TPM de Nestlé Waters, Sidel pourra intégrer leurs exigences en termes de maintenance et de management dès la phase de conception.