9

DES JUS AMBITIEUX

Hana Water fait un pari audacieux en se lançant dans les jus. Dans le cadre de cette transition vers les produits sensibles, le leader de l'eau embouteillée en Arabie Saoudite a choisi de confier à Sidel le développement de la solution technologique la mieux adaptée.

Être depuis longtemps considéré comme le spécialiste saoudien de l'eau n'a pas empêché Hana Water de constater la forte croissance de la demande en jus sur le marché des boissons. La société saoudienne a donc décidé qu'il était temps pour elle de se lancer sur ce segment. Les produits à conditionner étant plus sensibles, elle devait s'assurer de choisir la technologie et les solutions de services les mieux adaptées.

 

Hana Water avait tout d'abord une préférence pour la technologie de remplissage à chaud. Cette méthode est non seulement la plus classique, mais elle est aussi considérée par beaucoup comme la technologie la plus facile à mettre en oeuvre. L'embouteilleur saoudien a toutefois fini par choisir une stratégie à long terme et s'est appuyé sur Sidel pour étudier toutes les options possibles. En effet, Sidel connaît bien ce groupe. Cela fait plusieurs années qu'Hana Water bénéficie des solutions de lignes complètes de Sidel. La technologie de soufflage de Sidel équipe ainsi huit de ses lignes. Il s'est finalement avéré que la technologie aseptique était la meilleure solution pour Hana Water. Le choix de la société s'est donc porté sur une ligne aseptique PET équipé d'un Combi Predis FMa de Sidel.


De fortes opportunités commerciales

 

Quelle est l'importance du marché des jus en Arabie Saoudite? Selon Ahmed H. AL Theyab, directeur général de Hana Water, ce sont 1,14 milliard de litres de jus qui seront consommés pendant cette seule année 2012, ce qui représente une opportunité considérable pour les producteurs locaux. «Actuellement, près de 70 % du marché du GCC (Conseil de coopération des Etats arabes du Golfe) est couvert par 65 entreprises d'embouteillage basées en Arabie saoudite, qui distribuent jusqu'à 6,5 milliards de litres par an», explique M. AL Theyab.

 

Lorsqu'on entreprend un tel développement, il vaut mieux effectivement être un nom respecté de la région. «Cela fait plus de trente ans que nous sommes les leaders de l'eau, ce qui nous a permis d'acquérir une grande expertise et une excellente réputation, de forger des liens solides avec nos clients et d'avoir les atouts financiers nécessaires pour entrer sur ce segment des boissons, poursuit M. Al Theyab. Nous envisageons cette transition vers les jus comme une démarche en plusieurs étapes.»

Première étape: boiss

ons fruitées et thé glacé. Ce sera ensuite le tour des nectars, du lait aromatisé, des smoothies et enfin des jus de fruits 100%. Enjeu principal: zéro conservateur. Toutes les recettes respecteront les plus hautes normes et réglementations alimentaires, qui deviennent de plus en plus strictes en Arabie Saoudite.


D'importantes décisions à prendre

 

Le défi majeur était de décider du type de ligne de production le plus adapté aux besoins et aux ambitions de HanaWater. L'embouteilleur a décidé de faire confiance à Sidel pour trouver la meilleure solution. Plusieurs facteurs expliquent le choix de la ligne aseptique PET Sidel, équipée du Combi Predis FMa. En premier lieu, Hana Water était intéressé par les atouts écologiques que pouvait apporter la technologie de décontamination sèche à ses process. En effet, cette technologie lui permet d'asseoir sa position d'entreprise responsable et innovante. Le système Predis n'utilise pas du tout d'eau et seulement très peu de produits chimiques, réduit la consommation d'énergie et l'encombrement, et participe à la baisse des coûts de maintenance.

 

Autre opportunité de taille pour Hana Water: la société pourra se lancer dans la création de designs de bouteilles innovants. Predis accorde une liberté totale en termes de forme de bouteille. L'embouteilleur souhaitant positionner son nouveau produit dans la gamme premium, l'objectif est que son produit bénéficie d'une image parfaite au moment de sa commercialisation. Ce nouveau design intègrera donc une bouteille séduisante dotée d'une étiquette enveloppante, la solution idéale en termes de marketing. Sidel a ensuite collaboré avec Hana Water pour définir les principales orientations en termes de capacité de bouteille. Le choix s'est ainsi porté sur des bouteilles de 250 ml et de 1 litre. Une bouteille de 300 ml pourrait par la suite être commercialisée.

 

Rien de tel que de constater par soimême le fonctionnement d'une technologie pour se rassurer sur son efficacité. Hana Water a ainsi eu l'occasion de rendre visite à d'autres clients de Sidel en France, en Pologne et en Allemagne, qui exploitent actuellement la technologie aseptique. Ces expériences ont donné l'assurance à Hana Water que la technologie aseptique était la meilleure solution à adopter.

 

Une bouteille allégée à la durée de vie plus longue

 

Autre élément clé de ce projet: le choix des bouteilles allégées par rapport aux bouteilles classiques remplies à chaud pour les jus. L'eau a été le premier segment du marché agro-alimentaire à exploiter la technologie de l'allègement de bouteille. Sidel avait ainsi pu apporter tout son savoir-faire en la matière à Hana Water sur des projets antérieurs d'embouteillage d'eau. Hana Water s'est donc montré très enthousiaste à l'idée de connaître un nouveau succès de ce type. La durée de vie était un autre élément critique. Hana Water souhaitait pouvoir fabriquer des produits ayant une durée de vie plus longue, sans avoir recours à des conservateurs. En effet, les réglementations gouvernementales sont devenues très strictes sur leur utilisation. L'embouteilleur savait que pour atteindre ces objectifs, il lui fallait préférer la technologie aseptique à celle du remplissage à chaud. «Les systèmes classiques de remplissage à chaud peuvent avoir des conséquences néfastes sur la qualité de l'emballage, en raison des déformations qu'ils provoquent», affirme Ahmed H. AL Theyab. «Mais si nous pouvons proposer un produit dans une bouteille séduisante et élégante, qui a une durée de vie de neuf mois et qui, de plus, ne contient aucun conservateur, nous pourrons éveiller l'intérêt des consommateurs».

 

Tout à construire

 

Ce n'était pas le travail qui manquait chez Hana Water. Le monde des jus étant complètement nouveau, l'embouteilleur a dû partir de zéro. Pour réussir à tout développer, l'entreprise a notamment construit un tout nouveau site de production pour cette nouvelle ligne aseptique, en plus des six autre  lignes (deux lignes aseptiques, trois lignes carton et une ligne boîtes-boissons) que doit accueillir l'usine. Pendant toute cette phase de construction, Sidel a travaillé en étroite collaboration avec Hana Water pour choisir les meilleures technologies de remplissage et les meilleurs matériaux pour les bouteilles et bouchons. Elle a expliqué comment garantir une stérilisation optimale du produit et de l'emballage. Par ailleurs, les experts de Sidel ont été d'une grande aide dans les divers aspects d'ingénierie de la zone de production. Ils ont ainsi pu apporter des conseils sur les conditions environnementales générales. L'éclairage, le traitement de l'air pour garantir une filtration de qualité, le contrôle de la température pour empêcher une surchauffe des zones critiques ont été recommandés. Sidel a également proposé des recommandations sur la qualité du sol, comme les angles nécessaires pour assurer un f lux correct des liquides. Il a par ailleurs dressé une liste d'instructions sur les traitements à effectuer pour recycler les produits chimiques, et sur le stockage des matières premières.

 

De nombreux partenaires étaient impliqués dans ce projet. Sidel a coopéré et collaboré avec les autres fournisseurs de la ligne, notamment Tetra Pak pour le contrôle des processus et la tuyauterie. «Pour une transition aussi importante que celle-là, bénéficier de l'expertise combinée de Sidel et Tetra Pak s'est avéré précieux sur bien des points: finition des fermetures et des cols, distribution des matériaux, prévention de l'oxydation et efficacité globale de la production», précise Ahmed H. AL Theyab. Nous bénéficierons désormais d'une protection optimale pour nos jus sans conservateur, et d'une durée de vie de neuf mois dans les conditions locales». Pour aider Hana Water à passer en douceur du planning à la mise en oeuvre, Sidel fournira aux techniciens et opérateurs des formations complètes sur site.

 

Hana Water a passé sa première commande de ligne aseptique à la fin du premier semestre 2010. Les équipements ont été livrés en octobre 2011. La production devrait commencer au premier semestre 2012, dès la construction des bâtiments terminée.