SilentSellers-large

DANS LA COUR DES GRANDS

« STACK&PACK », UN CONCEPT NOUVEAU ET SIMPLE QUI OFFRE DE MULTIPLES AVANTAGES, COMME ONT PU LE CONSTATER LES VISITEURS DU SALON CREATIV’PACK.

La dernière édition de Creativ'Pack, qui s'est tenue à Paris au printemps dernier, a réuni desdesigners, des experts dupackaging, et des grandes marques internationales : l'occasion parfaite pour Sidel de présenter « Stack&Pack », un nouveau concept de bouteille qui garantit un empilage plus simple et plus efficace et qui permet ainsi d'améliorer la présentation en magasin et de gagner de l'espace.

 

Sidel a pu à cette occasion rencontrer des interlocuteurs issus de différents secteurs d'activité, comme Daphné Souvignet, ingénieurpackagingchez Quechua.

 

La société Quechua commercialise des articles et des vêtements de sports de montagne. Interpellée par le concept « Stack&Pack », elle a accepté de partager son point de vue avec Inline.

 

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur Quechua ?

 

Membre du réseau Oxylane, Quechua est une marque de sports outdoor, dont la plupart des produits sont distribués par l'enseigne Décathlon ou disponibles en ligne. Lors de l'ouverture du tout premier Décathlon à Lille (en France), il y a plus de 30 ans, le concept, novateur à l'époque, était d'offrir une large gamme de produits sportifs en libre service et à bas prix.

 

Chez Quechua, nous continuons aujourd'hui à favoriser l'accessibilité par le prix, tout en gardant une exigence forte sur le développement de la qualité des produits. Depuis notre centre international de développement et de design, au pied du mont Blanc, nous nous attachons à rendre accessible les sports de randonnée au plus grand nombre.

 

Quels sont les critères de choix que vous privilégiez en matière d'emballage pour vos produits ?

 

Nous commençons par définir si le produit a réellement besoin d'un emballage pour être vendu ! L'emballage doit en effet répondre à un besoin précis.

 

Lorsque nous développons un packaging, nous prenons en compte les contraintes industrielles ainsi que le cycle de vie du produit emballé depuis les usines de production jusqu'au passage en caisse des magasins. Nous travaillons donc nécessairement sur la logistique des produits.

 

Les contraintes de dimensions et de poids doivent être étudiées et optimisées. Nous travaillons par « PCB » (Par Combien) et « UE » (Unité d'Envoi) sur nos produits. Les dimensions du pack sont également liées aux contraintesmerchandising (dimensions des tablettes en linéaires, espacement des broches, etc.)

 

Bien entendu, nous devons à chaque étape respecter nos engagements en matière d'environnement.

 

Dans quelle mesure un bon conditionnement a-t-il un impact positif sur vos clients ?

 

L'emballage est un « vendeur silencieux », il guide activement le client dans ses choix. Un emballage bien conçu est le reflet du produit qu'il contient.

 

Il doit aussi être intuitif pour que le client puisse comprendre rapidement comment l'ouvrir, ou, dans le cas de nos vêtements, comment les essayer. Enfin un conditionnement bien pensé permet de réaliser des économies et donc des produits au meilleur rapport qualité / prix.

 

Quand vous avez découvert « Stack&Pack » à Creativ'Pack, quelles sont les caractéristiques qui vous ont le plus impressionnées ? Et quels sont les avantages d'un tel concept pour une société comme Quechua ?

 

Le concept « Stack&Pack » offre une plus grande stabilité, une meilleure résistance et permet de gagner de l'espace. Il nécessite aussi moins de matériau, ce qui présente un intérêt écologique certain. Aptonia, la marque de la nutrition et de la santé du groupe Oxylane pourrait être la première intéressée. Le système « Stack&Pack » pourrait donc intéresser notre groupe dans la mesure où il permet aux transporteurs et aux magasins de réaliser un gain d'espace (jusqu'à 30 %). Les packs n'ont aucune zone de recouvrement et s'emboîtent parfaitement ; ils offrent ainsi une meilleure stabilité et nécessitent moins de manipulations durant l'encaissage et le déchargement. De plus, une même palette peut contenir davantage de packs. D'un point de vue environnemental, comme notre empreinte carbone est étroitement liée à la quantité d'emballage et de suremballage utilisé, un empilage et un encaissage ainsi optimisés pourrait donner des résultats très intéressants.